L’artiste anglais Nick Gentry, connu particulièrement pour être le maître de la peinture sur disquettes, a mit à jour son portfolio avec une nouvelle variation de son travail. En effet, selon le même concept, il réutilise cette fois-ci de vieux négatifs d’époque mais aussi des radiographies pour créer d’étonnants visages humains. A découvrir.